Cinérama


Archive de la catégorie

Liste des articles dans la catégorie Films des annees 2000.

Bides en cascades (on vous l’avait bien dit !)

 Cineman, se vautre 2

C’est donc officiel, avec 285 000 spectateurs au final, Cineman de Yann Moix avec Franck Dubosc est un autenthique bide, un ratage artistique Bides en cascades (on vous l'avait bien dit !) dans Curiositeset commercial comme on en voit relativement peu, sauf quand Gérard Jugnot porte du rose.

 Tout partait pourtant bien, un scénario alambiqué permettant quelques délires visuels basés sur d’autres films, histoire de ne pas trop se fatiguer, un Franck Dubosc forcément à la ramasse car trop sur de lui et mal dirigé, un Yann Moix toujours aussi horripilant et sur de lui et de son « talent » etc, etc

 Pourtant, la promo a été efficace et on a vu les deux compères partout. Déclarant a qui voulait l’entendre que le projet était ambitieux, réussi, et qu’ils allaient dépoussiérer le 7ème art !

 Voilà qui va peut être les encourager à devenir plus humbles. Dubosc va devoir se remettre sériusement en cause à moins que Camping 2, qui ne sera certainement pas un chef-d’oeuvre, ne lui permette de rebondir.

 Quant à Yann Moix, il va lui falloir (enfin) faire un bon film.

 

Lucky Luke, le bide plus vite que son ombre

 

image_58237803 dans Films des annees 2000Voilà encore un film, une adaptation, qui se repose avant tout sur son titre, sa franchise, et sur un casting certes relativement efficace (même si Alexandra Lamy est une erreur de casting récurrente) mais surtout beaucoup trop fourni.

Le film est donc avant tout un catalogue de personnages avec un Jean Dujardin qui cabotine franchement, fait son numéro habituel, et qui n’apporte rien à  la légende du cowboy.        

Le film aura attiré 1 800 000 spectateurs, c’est relativement bien mais nettement insuffisant par rapport aux moyens déployés.

 

L’homme de chevet  … est malade

 

212 000 voilà le nombre de français qui ont assisté à l’histoire d’amour entre Sophie Marceau et Christophe Lambert, c’est peu, bien peu. Il est vrai que l’on est ici dans un cinéma d’auteur assez mou et larmoyant mais la promo fut envahissante. Sophie Marceau et notre Cricri national ont squatté les plateaux télé avec une belle constance tout en nous affirmant ne pas vouloir capitaliser sur leur couple !

 

christophe-lambert-est-l-homme-de-chevet_630_630 dans Non classé

Ca donne pas envie ça ?

 

Vu les résultats assez calamiteux de ces quelques films, qui sont d’ailleurs assez mauvais dans l’ensemble, on se dit que le public n’a finalement pas  mauvais goût !

 


Cineman se vautre

 Avant Camping 2 que l’on perçoit comme assez lourd et raisonnablement raté, Franck Dubosc revient avec Cineman de Yann Moix (Podium).

 Et quand Moix et Dubosc s’attaquent à certains mythes du 7ème art, on est plus proche de Mon curé chez les nudistes que des performances d’acteur de De Niro !

 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

La comédie franchouillarde a encore de beaux jours devant elle mais y a t’il encore un public pour ça au cinéma ? Pas sur si l’on se réfère au démarrage calamiteux du film.


Lucky Luke : Jean Dujardin et James Huth s’attaquent à un mythe

Image de prévisualisation YouTube

 

Dur de se faire une idée sur un si court extrait. Cela peut être réussi comme franchement raté. On se demande ici si la mayonnaise prendra.


Mickey Rourke primé pour The Wrestler

Mickey Rourke 2009

 

Mickey Rourke a remporté le Golden Globe du meilleur acteur pour sa performance dans The Wrestler. Le film de Darren Aronofsky qui a remporté le prix à la Mostra de Venise sortira en France le 18 février prochain. Un évènement à ne pas manquer, celui du retour en fanfare de Mickey Rourke.

Le retour avait été amorcé par Sin City même si la performance était quelque peu gachée par un maquillage omniprésent et une réalisation faisant la part belle à l’esthétique plus qu’à l’émotion du jeu de Rourke.

Domino fut en quelque sorte son véritable retour sur le devant de la scène dans un rôle sensible et mesuré qui montrait une autre facette de son talent.

 

Le retour du boxeur

 

 Dans la vie comme à l’écran, Mickey Rourke est un boxeur, un combattant qui ne triche pas. The Wrestler résonne comme sa biographie, son retour en grâce, sa rédemption.

Ceux qui le croyaient fini en seront pour leurs frais. Rourke revient et il est sacrément bon. The Wrestler vous le prouvera.

En attendant la sortie française, Cinerama vous offre la bande annonce :

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Mickey Rourke est également nominé à l’Oscar du Meilleur Acteur, souhaitons lui bonne chance.

Tu le mérites Mickey.

So long … and take care.

Burt


12345...10

Poudlard Scoop |
Le Monde Magique d'Harry Po... |
HITMAN et 35 autres FLIMS |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Ma vie, Mon oeuvre
| Le D.M.J 34
| AnNa MoUgLaLiS