Cinérama



Skyfall pas bien loin

Dans la catégorie des films dont on ne retiendra que la qualité graphique du générique et rien du reste, nous pouvons d’ores et déjà retenir le dernier James Bond : Skyfall.

Image de prévisualisation YouTube

C’est vrai que le générique, il envoie du fat ! Sans vouloir attaquer cette sympathique Adele.

Je n’ai jamais bien compris cet engouement populaire pour le monsieur en smoking au service de sa majesté, si ce n’est pour la vitrine du bon goût british qu’il était sensé incarné. Les Américains avaient leur cow-boy en la personne de John Wayne et Albion la perfide son Mister Bond soit.

Et peut-être aussi parce que je suis issue de cette autre moitié du monde qui porte une jupe, donc peu sensible aux belles bagnoles, aux gadgets qui font boum et aux plastiques parfaites des acolytes en bikini de l’espion que vous aimez.

D’ailleurs, je crois avoir compris qu’il est quasiment impossible d’être au service de sa majesté si dans ma catégorie de genre, vous ne vous qualifiez pas au test du 90-60-90, ou alors reste les places de secrétaires au nom sonnant et trébuchant.

Miss Moneypénis

Depuis un bon nombre d’années, Mr Bond semble avoir quitté de plus en plus les rivages de sa mère patrie pour adopter un style plus proche de celui d’un super héros américain moyen. Nous pouvons à présent voir un Daniel Craig qui cicatrise incroyablement plus vite à chaque nouvel épisode (et toujours sans maladie vénérienne) coursant toujours le méchant terroriste dans un costume pur fil anglais (trace british résiduelle) d’une coupe incroyable et ayant dans son bagage intellectuel une série de réussite aux examens du permis de conduire des motos/voitures/hors-bords/bateaux de croisière/hélicoptères/trains/mobylette/trottinettes/etc . Quoi ! T’allais tout de même pas croire que c’était facile d’entrer au MI6 tout de même ! D’ailleurs une partie du film te l’explique, il y a vraiment trop des tests de malades à l’examen d’entrée, même un avec un psy à barbe qui va tellement te sonder le dedans de ton inconscient que ça va t’énerver grave.

Skyfall donne un passé à notre héros (d’ailleurs la clef du mystère est dans le titre), étonnamment ressemblant à celui d’un fils de millionnaire aux parents assassinés et aimant se déguiser en chauve-souris. Par dessus se rajoute une espèce de complexe d’œdipe avec une M, dure d’un premier abord, mais tellement-humaine-dans-le-fond. Malgré tout, la dimension psychologique du héros reste bien mince parce rien n’est vraiment développé à fond. C’est bien cela le problème de ce film : un vaste fourre-tout sans rien de bien vraiment percutant, aussi vite vu, aussi vite oublié.

Les autres particularités en vrac étant un ennemi homosexuel peroxydé, un collègue caricature de geek lisse (avec des cheveux propres, le staff américain conserve quand même des tabous), un garde chasse barbu avec des chiens bien sympathique et des « girls » bien moins présentes que d’habitude (ou alors c’est que vous considérez que Judi Dench est un canon, vous avez donc de sérieux problèmes avec votre mère à régler) .

Après, vous pouvez toujours allez emprunter un DVD avec Bruce Willis dedans à la médiathèque du coin, parce que je pense que si vous aimez vraiment le suspense, vous risquez d’avoir encore la dalle à la sortie de la séance, malgré le seau de pop-corn avalé.

 


  1. nuagedorizon écrit:

    J’ai passé un bon moments et j en ai eue plein les yeux!!!

    Citer | Posté 3 mars, 2021, 17:37

Laisser un commentaire

Poudlard Scoop |
Le Monde Magique d'Harry Po... |
HITMAN et 35 autres FLIMS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ma vie, Mon oeuvre
| Le D.M.J 34
| AnNa MoUgLaLiS